Sélectionner une page

Être Parent et Gérer le Regard des Autres

par | Développement personnel, Parents | 28 commentaires

Être Parent, c’est une Aventure en soi ! Et une aventure déstabilisante !

Votre Monde change, vous changez, le Regard des autres sur vous change.

« T’as vu comme il a changé Julien depuis qu’il est Papa ? Ça l’a vachement calmé ! »

« Éléonore ?! Je te jure que tu la reconnaîtrais pas. Depuis la naissance du petit, elle sort presque plus et c’est devenu une vraie petite maman poule ! »

Et bla. Bla. Et bla !

Pas facile à Gérer ce Regard des Autres qui s’étonnent et s’amusent de Vous voir Transformé(e) par la Parentalité !

Apprendre à Être Parent, tout en Gérant ce Regard des Autres.

Et apprendre à le faire est vital pour se sentir Bien dans sa peau !

Je ne vais pas vous mentir : il n’y a rien de simple à se détacher du regard des autres !

Pour être épanoui(e), vous avez besoin de relations avec d’autres êtres humains. Votre bébé aussi.

Donc il faudra composer avec leur regard, le façonner, en faire un allié plutôt qu’un ennemi.

Oui c’est Possible !

Je vous explique comment tout de suite, avec une analogie toute trouvée sur mon site : celle d’un Funambule.

Être Parent, c’est sans cesse osciller entre équilibre et déséquilibre. C’est également gérer ses efforts, avancer un petit pas après l’autre, du mieux que vous pouvez, tout en gérant le regard des spectateurs sur vous.

Pas évident.

Rien d’étonnant que cette question du Regard des Autres soit justement proposée par Sarah comme sujet de réflexion, sur son blog Multipassionnés Épanouis , où elle accompagne les personnes plurielles et multipassionnées à se construire une vie épanouie.

Et on prodigue pas mal de conseils qui vont dans le même sens elle et moi : découvrez son article Et si je me parlais bien pour changer ?? – 7 manières de transformer mon langage intérieur qui vous fera sans doute penser à mon article sur le Bienveillance : vous vous rappeler de Bibi ?!

Sachez en tous cas que j’ai accepté sans hésité de participer à cette réflexion inter-blogueurs autour du Regard des Autres. Et je suis Impatiente de connaître votre point de vue sur la question : laissez vos commentaires en bas de l’article.

Bon, on rentre dans le vif du sujet ?!

Non pas que votre regard sur cet article m’intéresse mais… !

Être Parent et Gérer le Regard des Autres à la Naissance

Être Parent ou Naître pas Parent ! (William Shakespeare !)

Ne cherchez pas le sens de ce titre, il est tarabiscoté !

Mais ça me semble fondamental de prendre conscience que nous n’avons jamais appris à être Parent !

Quand naît votre enfant, vous naissez comme Parent vous aussi.

C’est un rôle, une tâche, un responsabilité que vous n’avez jamais endossé précédemment.

Vous êtes donc un Funambule Novice, à qui on vient d’offrir son premier costume et qui va devoir faire le Show dès ce soir, sous le chapiteau bondé de spectateurs !!

Vous voyez duquel je parle ?!

Allez, un petit effort. Vous savez bien…

Celui de vos amis lorsqu’ils passent le pas de la porte, que votre bébé a faim et qu’il vous le fait savoir à gorge déployée, que vous êtes encore en pyjama (ça fait 3 jours que vous ne l’avez pas quitté et il est maculé de petites taches blanches séchées à l’odeur douteuse).

Le regard de vos amis que vous accueillez avec une sourire crispé en vous excusant pour le désordre (euphémisme) de la maison et dont vous ne parvenez pas à écouter la réponse à votre question béquille « salut, comment ça va ?! »

Ah, votre mémoire est revenue !

Terrible ce Regard : celui de la pitié, de la peine, de la fausse condescendance, de l’inquiétude même !

Dans le chapiteau, personne ne quitte des yeux le Funambule qui s’élance pour la première fois sur le fil… Il avance si maladroitement ses pieds… Il va forcément se casser la figure le pauvre… Oh non, le Funambule tremble. Son juste au corps est d’ailleurs mal ajusté ! Soupe à la grimace.

Et alors ?! Votre bébé est merveilleux et vous faîtes de votre mieux !

Ok, il fait flipper ce Funambule novice, non ?!

Il a l’air épuisé, peu sûr de lui, au bord du précipice !

Et ça, ça met mal à l’aise le public. Ça lui fait peur à la foule ! Ils sont plus à l’aise avec les pros tous ces spectateurs ! Ceux qui sourient et qui font des pirouettes sans flancher !

Et bien, considérez que pour vos amis, c’est pareil !

Vous leur apparaissez soudainement vulnérable, sans apparat, plus vrai(e) que nature.

Et ça les mets mal à l’aise. Ils vous préféraient avant… enfin, quand vous donniez le change quoi !

C’est leur droit. C’est leur émotion. Une émotion légitime.

L’inconfort, la surprise, l’inquiétude.

Émotions légitimes mais qui leur appartiennent à eux ! Vous n’avez pas à porter cette émotion sur vous.

Vous en avez déjà bien assez des vôtres !!

Alors accueillez la peur et l’insécurité des Autres. Mais laissez leur ensuite le soin de s’occuper de leurs émotions à eux.

Et vous, attelez vous à cet amour que vous éprouvez et qui déborde de partout !

Aimez votre bébé et faîtes de votre mieux.

Aimez vous et faîtes de votre mieux.

Respirez, et avancez, un pas après l’autre, cher(e) Funambule. Le fil est encore long et vous aurez le temps de vous perfectionner. Votre public le sait !

Être Parent et Gérer le Regard des Autres au quotidien

Je suis une Maman Imparfaite !

Ça m’a changé la vie, le jour où j’ai accepté ça !

Arrêter de vouloir être parfaite.

Parce que par définition, être Parent c’est être Imparfait.

Regardez vos propres Parents… et vous comprendrez !

Ils ont fait de leur mieux probablement… et pourtant ils sont loin d’être parfaits, pas vrai ?!

Chaque Funambule se casse la figure un jour ou l’autre dans les filets. C’est le propre de tout apprentissage !

Et oui ! Je sais, c’est pas facile à accepter. Mais je vous jure que ça change la Vie ! Essayez !

Si vous voulez découvrir 27  Pratiques Inavouables qui aident à quitter la Perfection pour tout simplement moins se Prendre au Sérieux mais s’autoriser à Vivre et à être Heureux. Cet article vous plaira !

Gérer le Regard des Proches, jour après jour…

Quelques exemples qui vous parleront

  • Tu devrais laisser ton bébé pleurer, ça lui fera les poumons et ça lui apprendra la frustration !
  • Un bébé qu’on laisse pleurer, ça va faire un enfant qui se sentira en insécurité.
  • Franchement, l’allaitement c’est un enfer : ça te bousille les seins, ça fait affreusement mal, ton enfant fait ses nuits plus tard et tu es vachement moins libre.
  • Le biberon, c’est quand même pas terrible. Il faut trouver le bon lait sinon ton bébé digère mal. Ça leur flanque de l’aérophagie et des coliques, sans parler des tétines et des bib’ en plastique !

  • Honnêtement, je suis pas pour mais des fois, une bonne fessée c’est quand même indispensable.
  • La négociation, c’est le secret. Frapper ton enfant, c’est le dominer et c’est contre productif. Il faut entrer dans le dialogue.

 

  • Ton ado a des mauvaises notes ?! Mais punis-le et force le à bosser tous les soirs, jusqu’à ce qu’il remonte sa moyenne. Faut être ferme à cet âge là.
  • Les notes, tu sais, je suis contre de toute façon. Il faut apprendre à ton fils à garder confiance en lui même s’il ne réussit pas à l’école.

 

  • Il veut arrêter les études pour travailler à seulement 20 ans ? A ta place, je l’inciterais quand même à passer au moins sa licence. C’est reconnu dans le monde du travail. Il pourrait regretter plus tard de ne pas avoir validé son bac+3
  • Mais laisse le vivre sa vie. Il est adulte et il fait ses choix. Ne t’inquiète pas pour lui !

Je continue ?!

La réalité, c’est que chacun, pensant vous aider, se permettra toujours de vous donner des conseils sur vos problématiques.

Tout le monde adore donner des conseils ! Surtout aux autres !

Mais le meilleur choix c’est tout simplement celui que vous ferez. Vous ! En faisant de votre mieux !

Découvrez parmi ces 5 livres qui ont Boulervsé ma Vie de Maman, le 4e ouvrage : idéal pour se questionner sur ses choix éducatifs. Cliquez pour lire l’article.

5 conseils pour maintenir le cap, malgré le Regard des Autres

Comme je suis comme tout le monde et que j’adore donner des conseils, voici les miens :

  • Prenez le temps d’écouter les conseils bienveillants de l’entourage sans vous sentir jugé(e) et même si vous n’êtes pas d’accord.

    Parfois, changer de perspective permet de changer de regard sur une situation et débloquer un problème.

  • Discutez beaucoup, vraiment beaucoup en couple.

    Que vous soyez parent solo avec conjoint, famille recomposée, parents séparés, mariés, en union libre, hétéro ou homo… La qualité de la communication entre les adultes qui entourent l’enfant est primordiale pour clarifier votre positionnement.

  • Acceptez d’avoir des émotions désagréables

    Se sentir désorienté(e), être inquiet, être indécis(e), se sentir coupable, avoir peur… Ce sont des émotions qui arrivent à tous les Parents. Et elles ne font pas du bien. Mais elles sont utiles. Utiles pour vous faire réagir, vous faire aller de l’avant et prendre une décision devant une difficulté ou un questionnement.

 

  • Maintenez le dialogue avec votre enfant et expliquez lui vos choix.

    Il ne s’agit évidemment pas de se justifier ou d’affirmer que l’on a raison. Juste expliquer que l’on fait ce qu’on pense être le mieux, pour lui et pour nous.

 

  • Arrêtez de comparer : vous êtes unique !

    Vous n’êtes pas les autres. Votre enfant n’est pas les autres enfants. Votre relation avec votre enfant et votre famille est différente de celles des autres. Il n’y a rien à comparer ! Même si c’est tentant parce que ça rassure parfois… ça angoisse aussi beaucoup.

Ce petit sketch de Florence Foresti en est un bon exemple.

On croit parfois que d’autres mères sont parfaites, et on se sent mal d’être nous, si imparfait(e) ! Mais gardez à l’esprit que vous ne voyez que ce qui est en surface… et que la perfection n’existe pas ! Même celle du sketch !

Les conseils qui vous gonflent : quand le Regard des autres devient lourdingue ou déplacé

Mes préférés ? Voici le TOP 3 !

→ Les conseils des gens qui n’ont jamais eu d’enfant mais qui croient tout savoir !

Proposition : demandez leur de garder vos enfants un weekend… puis reprenez la discussion la semaine suivante !

→ Les conseils « moi je », « il faut », « ça marche à tous les coups » (et je n’écoute pas un mot de ce que tu dis…)

Proposition : souriez calmement, acquiescez éventuellement et surtout ne vous justifiez pas ou n’entrez pas dans le débat. Vous donneriez l’opportunité à cette personne de faire un second monologue sur ce qui est bon pour vous !

→ Les jugements purs et durs, maladroitement glissés sous des conseils

Proposition : Soyez ferme ! « Je me sens jugée lorsque tu me dis ça et autant ça m’intéresse que l’on puisse discuter et débattre sur cette question, autant je n’ai aucune envie d’avoir à me justifier devant un tribunal ! » . Ok… c’est hyper sec, mais vous n’aurez pas à le dire deux fois !

Hors catégorie

→ Les conseils de vos propres Parents…

Je vous laisse méditer à ce propos !!

Devenir un Joyeux Équilibriste du Quotidien : vous pouvez le faire !

Revenons à notre Funambule.

Il a survécu à ses premières traversées de fil hésitantes, malgré le regard apeuré du public.

Il a fait quelques voltiges dans les filets. Mais rarement au final.

Il a parfois voulu abandonner tellement c’était difficile le travail d’intermittent du spectacle. Il faut supporter le regard inquiet de ses parents et le regard méprisant de la société !

Mais l’amour est là, la passion aussi.

Le juste au corps s’est assoupli et lui apparaît de plus en plus confortable. Et jouer au Funambule, ça devient une Habitude.

Il y a toujours les soirs de spectacle où le public applaudit, hue, s’exclame, s’étonne…

Mais que peut y faire le Funambule.

Pour garder l’équilibre, il préfère se concentrer sur son fil et uniquement son fil.

Un petit pas après l’autre. L’objectif c’est de progresser, à son rythme, en faisant de son mieux.

Lorsqu’il ressent une déséquilibre, il ajuste. Il fait une pause quand il en a besoin.

Et il repart de l’avant.

Souvent, il a envie de s’exprimer en tant qu’artiste. Alors il fait en sorte de rendre chaque traversée du fil différente.

Parfois il se déguise. Souvent il chante. De temps en temps, il fait des figures.

Il ne s’ennuie pas. Et il reste concentré sur ce qu’il a à faire : faire de son mieux et être fier(e) d’être le funambule qu’il est devenu.

Il en oublie parfois les spectateurs.

Être Parent et faire avec le Regard des Autres

S’aimer soi

Apprendre à s’aimer, c’est apprendre à se respecter.

Se respecter, c’est être à l’écoute de ses pensées, de ses opinions, accepter ses choix. Sans culpabilité, sans mépris, sans regret.

Se respecter c’est accepter d’être imparfait et de se tromper parfois.

S’aimer c’est être capable de s’aimer en entier.

Aimer le Funambule brillant et acclamé par la foule. Mais aimer également le Funambule qui tombe parfois, qui ressent de la fatigue, qui est critiqué par les spectateurs. Simplement l’aimer exactement tel qu’il est !

Vous méritez de porter ce regard là sur vous-même.

Et vous verrez à quel point votre regard sur vous-même conditionnera le regard des autres.

Vous brillerez sur votre entourage, vous l’inspirerez. Et d’autant plus si vous êtes imparfait… c’est le propre de l’humanité !

Attirer des personnes positives et des regards positifs

Des études en neurosciences ont prouvé que nous sommes la somme des 5 personnes que l’on fréquente le plus.

Imaginez à quel point il devient crucial de bien vous entourer !

Vous êtes la somme des 5 personnes de votre entourage que vous voyez le plus.

  • Est-ce que ces personnes sont positives ? Ou ruminent-elles en permanence ?
  • Est-ce que ces personnes sont bienveillantes ? Ou vous jugent-elles à tour de bras ?
  • Est-ce que ces personnes vous aiment ? Ou êtes-vous simplement un passe-temps comme un autre ?

Réfléchissez.

Et faites les bons choix.

Vous savez que le Regard que les Autres portent sur Vous a une incidence sur votre Vie… Alors autant choisir des regards qui vous encouragent, qui vous soutiennent, qui vous questionnent pour aller de l’avant.

Parce qu’être Parent, c’est déjà une Aventure de Dingue ! Où nos émotions et nos états d’âme jouent aux montagnes russes.

Alors un peu de stabilité !

Voyez votre entourage comme cette barre que le funambule tient dans ses mains. Cette barre qui l’aide à maintenir Stabilité et Équilibre. Une barre qui doit être légère et rassurante.

Et le funambule continue à tenir la Barre. Il a la vie devant lui !

9 points à retenir pour Être un Parent en Équilibre et bien Gérer le Regard des Autres

1. Être Parent, c’est un apprentissage qui implique de se tromper parfois

2. Être Parent, c’est arrêter de vouloir être parfait(e) et faire de son mieux

3. Être Parent, c’est réfléchir, remettre en question, communiquer

4. Être Parent, c’est prendre le regard bienveillant des autres comme une opportunité de grandir

5. Être Parent, c’est s’aimer pour ce que l’on est et se respecter

6. Être Parent, c’est laisser de côté les jugements stériles et le regard des autres quand il nous plombe

7. Le regard des Autres est utile mais vos choix vous appartiennent

8. Votre regard sur vous-même conditionne le regard des Autres sur vous

9. S’entourer de personnes positives est une clé du Bonheur quand on est parents

Le Funambule rejoint la margelle. Il respire quelques instants en fermant les yeux. Puis, il sourit et se félicite mentalement de sa traversée.

Il ne sait pas si la foule l’a applaudi mais aucun doute : il est Fier et Heureux ce soir !

Si cet article vous a inspiré, laissez moi un Commentaire sur votre façon à vous de gérer le Regard des Autres, en tant que Parent.

A très vite les Joyeux Équilibristes (et même que le juste au corps est pas obligatoire !! Oufff !)

VOTRE AUTEURE

Bonjour et bienvenue !

J’ai créé PARENTS EN ÉQUILIBRE dans un seul but : vous libérer du stress, de la fatigue et de tout ce qui vous empêche d’être heureux en famille, vous permettre enfin de vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête.

En écrivant des articles qui placeront votre bien-être en haut de la liste des priorités. Et en vous livrant les clés indispensables pour prendre soin de vous durablement.

Valentine Magnée

TÉLÉCHARGEZ LE GUIDE

Débutez votre cycle de 7 méditations guidées offertes

Participez au sommet petite enfance zen & nature

ARTICLES POPULAIRES

28 Commentaires

  1. Sarah

    Il est super ton article !!! 😲😲👍😃😍
    Franchement j’adore la façon dont tu présente ça, les pistes que tu donnes et les vidéos rajoutent une touche très très sympa ! 😉😂
    Top 💖

    Réponse
  2. florie

    Ahlala sacré challenge de s’émanciper du regard des autre! merci pour cet article très utile et concret!

    Réponse
    • Valentine Magnée

      S’en émancipe-t-on tout à fait un jour ?! Je ne crois pas. Mais on apprendre à faire avec en gagnant en estime de soi et en confiance en ses choix

      Réponse
  3. Lorgan

    Parent imparfait, je me retrouve bien là.
    Expliquer nos choix ou notre réaction a un enfant, je pense que c’est super important pour qu’il comprenne en effet.

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Et oui, nous sommes des référents pour eux, des modèles même. Et quel plus courageux modèle qu’un Parent qui est capable de dire qu’il commet des erreurs, qu’il s’est trompé, quand c’est le cas ; mais qui est aussi capable d’expliquer ses choix quand il pense que c’est le mieux pour tout le monde.

      Réponse
  4. Laurence

    Excellent article sur un sujet difficile à contrôler. Les vidéos sont drôles et tellement à propos…. merci Valentine pour ces quelques pistes. A bientôt pour un autre article plein de bon sens.

    Réponse
  5. Caroline - mes recettes naturelles

    Ce que je trouve chouette c’est qu’on est funambules à deux et qu’on apprend ensemble ce nouveau rôle. Et puis le regard des autres c’est une belle occasion d’apprendre à s’en affranchir 🙂

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Être deux est une force, c’est certain. Tous les Parents n’ont pas cette chance, et pourtant c’est quand même possible d’y arriver. Je souhaite à tous les Parents, solo ou en couple, d’arriver à trouver leur juste Équilibre de Joyeux Funambule !

      Réponse
  6. Sonnya

    Valentine, quel chouette article ! Tu m’as fait rire de bon matin ! Cela va égayer ma journée. Florence Foresti le titre systématiquement les larmes ! Quand j’ai lu tes conseils, je me suis souvenue une amie qui, de colère d’entendre sa mère lui dire à quel point elle faisait mal avec son ado, a inscrit son enfant au collège de secteur du lieu d’habitation de ladite maman et lui a confié toute l’année scolaire. Depuis, ladite maman ne dit bizarrement plus rien…

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Et oui, des belles théories on en a tous. Mais avec la pratique, ça se corse en principe !

      Réponse
  7. Carpentier

    Tellement d’accord avec le conseil qui concerne la communication avec le partenaire. En fait c’est le seul avis qui compte vraiment puisque les deux parents doivent être alignés sur l’éducation, le choix d’une école etc. Pour le reste, c’est plus perturbant que vraiment constructif. Merci pour cet article très complet ! 🙂

    Réponse
    • Aurélie

      Merci Valentine, encore un très bon article!

      Réponse
    • Valentine Magnée

      Ça dépend car tes enfants ont d’autres référents adultes que les deux parents : il peut être judicieux de bien communiquer avec une nounou, les grands-parents, des voisins, des amis, les enseignant(e)s.
      Mais 100% d’accord avec toi sur la priorité au couple, pour avoir un discours cohérent et une ligne conductrice éducative

      Réponse
  8. cochet

    Super ton dans tes articles Valentine, bravo!!! J’adhère! Quand parleras-tu plus explicitement des papas??? (leur place, leur évolution et le regard qu’on porte sur eux, pas toujours évident… tant l’image de l’homme parfait tend à s’éparpiller en mille morceaux!)

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Merci Olivier pour ce retour. Intéressant effectivement d’interroger les genres et des projections sociétales sur la parentalité genrée. Je vais réfléchir à un sujet d’article autour de cette thématique. Merci pour la suggestion 😉

      Réponse
  9. Aurélie Betsch

    Je me rend compte de plus en plus à quel point bien m’entourer est ma clé pour gérer le regard des autres. Encaisser une remarque qui m’accable et pouvoir en parler avec des gens de confiance change tout et me permet ne pas prendre les choses trop à cœur. Malheureusement, je trouve ça très difficile de trouver ces personnes merveilleuses et positives qui me tirent vers le haut. Quand je fais une rencontre de ce type, c’est le bonheur et je me force à entretenir des relations régulières avec ces personnes exceptionnelles.

    Merci pour cet article très complet 🙂

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Salut Aurélie,
      Et oui ! Pas toujours simple de trouver ce type de relations. Mais la loi d’attraction fonctionne bien en principe et l’on attire tout de même les gens qui nous ressemblent, d’un manière ou d’une autre, non ?!

      Réponse
  10. Pierre-Favre

    Ne pas écouter les conseils des autres c’est parfois la meilleur chose à faire, surtout quand ils donnent un conseil que l’on n’a pas sollicité. ils ne sont pas à notre place, il ne sont pas nous et ce n’est pas eux qui devront gérer les conséquences de leur conseil. Alors les écouter à titre informatif, oui il peut y avoir des choses intéressante dans ce qu’ils disent, mais faire de notre mieux et accepter de faire des erreurs c’est, je crois, ce qu’il y a de mieux à faire. Et puis ceux qui nous juge ne sont peut être finalement pas vraiment des amis…

    Réponse
  11. Joanie Delage St-Onge

    Salut Valentine,
    C’est un chouette article qui mène à réflexion.
    Je ne suis pas parent, mais je suis professeur. (Je vis d’autres sortes de jugement hihihi!)
    Apprendre à faire avec le regard des autres est vraiment un grand défi, je suis d’accord et j’essaie de le travailler assez tôt avec les élèves. Ce n’est pas facile ciboulette! Mais j’aime bien l’allégorie du funambule en lien avec les premières fois. :o) Merci!

    En lien avec le regard des autres, il y a une phrase de Rachel Brathen (une prof de yoga) qui me reste toujours en tête:
    « Ce que les autres pense de toi, ce n’est pas de tes affaires » (hihihi!)

    Merci encore et bonne journée!

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Bonjour Joanie. J’ai été enseignante également et effectivement c’est un autre type de regard auquel on peut être confronté. Mais je reste convaincue qu’en faisant de son mieux et en en étant consciente et fière, on parvient à s’affranchir des jugements infondés ou trop sévères. Et la phrase que tu cites illustre bien que les émotions des autres ne nous appartiennent pas. Quelqu’un a le droit d’être en colère ou d’éprouver de la pitié ou de l’incompréhension face à notre comportement… mais ça lui appartient. C’est SON émotion ; pas la nôtre.

      Réponse
  12. Anne-Christine de CheminsdeNaissance.com

    Bonjour Valentine ! merci pour cet article. L’image du funambule est vraiment celle qui convient ! Nous faisons de notre mieux avec qui nous sommes à l’instant. L’essentiel est de garder notre capacité d’adaptation, de remise en question pour toujours nous sentir en cohérence avec nos choix et nos valeurs. Et à moins d’être superwoman et de ne jamais douter : s’entourer de personnes bienveillantes !!

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Merci Anne-Christine pour ce commentaire. J’aime effectivement l’idée de faire de notre mieux avec qui nous sommes à l’instant -t, et de tendre toujours vers la meilleure version de nous même 🙂

      Réponse
  13. Y-Lan

    Super article, c’est vrai que c’est pas simple à gérer le regard des autres. Pour les proches, pas de souci, moi, c’est plutôt le regard d’inconnus dans la rue quand il y a crise par exemple qui m’embête. A réfléchir, pourquoi je suis plus touchée par des inconnus que par des proches, cela devrait être le contraire quand j’y pense. Heureusement, cela n’est arrivé qu’une fois.

    Réponse
    • Valentine Magnée

      Salut Y-lan. Il est certain que les crises en public sont affreusement embarrassantes car nous perdons totalement le contrôle… et nous sentons souvent jugée par ceux qui nous observent. Respirer. Réagir aussi calmement que possible avec notre enfant. Respirer. Encore respirer 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez mon livre

"8 clés pour prendre soin de soi, tout en étant parent !"

qui traite de :

 

- comment prendre du temps pour soi et ne plus se laisser engloutir par le quotidien

- comment mettre en place de nouvelles habitudes de vie

- comment se sentir mieux et être heureux(se) en famille

Vous allez bientôt recevoir votre livre.